KLIMT Gustave, Ver Sacrum, 1897, heft 5/6 (Double Issue), The Vienna Secession, URL: https://www.theviennasecession.com/ver-sacrum/#jp-carousel-6318

A Vienne, hormis les artistes de renom évoqués dans d’autres articles comme Gustave Klimt, Egon Schiele ou encore Koloman Moser existent d’autres figures qui décident de s’associer pour former la Secession Viennoise en 1897. Parmi eux figurent Carl Moll, Joseph Engelhart, Ernst Stöhr mais aussi les architectes Joseph Hoffmann et Josef Maria Olbrich cofondateurs avec Klimt de ce groupement (voir l’article architecture moderne). Ainsi, quittant la conservatrice Künstlerhausgenossenschaft ou Société coopérative des artistes autrichiens, il expose au sein de l’edifice conçu par Olbrich ou s’inscrit la devise du mouvement « A chaque époque son art, chaque art sa liberté ».

La voie de ces artistes s’exprime également au moyen de revues dont la plus representative est Ver Sacrum. Au sein de celle-ci se développe la pensée se plaçant en opposition au pouvoir impérial. Ainsi la revue d’art et de décoration devient  le magazine officiel de la Secession Viennoise de 1898 à 1903. Les avancées dont elle fait preuve dans le design graphique mais aussi la typologie et l’illustration ont fait d’elle un modèle qui continue d’influencer les magazines à ce jour. En effet, ces principaux contributeurs étaient à la fois illustrateurs, peintres ainsi que décorateurs ou encore designers. Cette pluridisciplinarité et dans certains cas universalité des artistes permet de mettre en regard les arts et de construire un nouveau discours, une nouvelle école.

Dans les deux premières années, la revue Ver Sacrum, qui signifie Printemps sacré soit un renouveau, était publiée d’une manière hebdomadaire et chaque édition était dédiée au travail d’un artiste en particulier. Par exemple, en Julliet 1898, il s’agit d’Alphonse Mucha tandis qu’en décembre 1898 Fernad Khnopff.  Pour la première édition, l’artiste Alfred Roller a réalisé la couverture en illustrant la floraison d’un arbre dont les racines sortaient du pot dans lequel l’arbre semble être planté. Cette métaphore visuelle évoque la liberation des Secessionistes de l’institution conservatrice à laquelle il appartenait.

Au sein des éditions prévaut l’harmonie des textes et des images ainsi que l’inclusion de multiple formes artistiques. La revue incarne la parfaite manifestation de ce que Richard Wagner avait en tête lorsqu’il définit le terme “Gesamkunstwerk” soit une oeuvre d’art totale (voir ce concept appliqué à l’architecture moderniste).  En effet, le magazine rassemblait à la fois les arts graphiques mais aussi la poésie, la musique et le théâtre au sein de ses pages. Dans les éditions de 1898 et 1899 les poèmes de Rainer Maria Rilke se juxtaposent avec les décorations de Koloman Moser sur les bordures de pages. 

Illustration du poème de RILKE Maria Rainer par KOLOMAN Mosser« Vorfrühling« , figurant dans la revue de la sécession, Ver Sacrum en 1901, Graphic Arts

On peut constater le rapport en texte et image dans le sens de l’illustration mais aussi de la bande décorative qui encadre les deux. Koloman Mosser incarne l’artiste de ce courant juxtaposant le profession d’illustrateur mais aussi de décorateur d’intérieur. Il fonde avec Joseph Hoffman la Wiener Werkstätte en Mai 1903, il s’agit d’une association d’artistes dont le but est de produire en indépendance des produits qui vont du bâtiment au spectacle en passant par les textiles ainsi que les objets décoratifs.

On retrouve le role des affiches au delà de la Secession Viennoise avec des artistes tels que Gunter Brus. Faisant partie de l’acitonnisme viennois, ceux-ci prônent l’abolition du langage fortement inspirés par les cabarets littéraires de la Wiener Gruppe. En effet, ce mouvement littéraire formé autour de Artmann en 1950 cherche des moyens d’expression nouveaux pour rompre avec la vision traditionnelle de l’art. Le groupe proposait des événements théâtraux où se mêlaient chansons et actions choquantes mais aussi projections, films, lecture de poèmes ou écoute de musique. Chaque élément s’entrechoquent. Plus tard dans cette direction nait le mouvement de l’actionnisme viennois, plus violent, qui édite une revue en 1969, nommée Die Schastrommel (Le Tambour pétant). Leurs œuvres sont publiées à côté des textes de poètes. L’un des fondateurs de ce mouvement est l’artiste Günter Brus qui se consacre à la réalisation d’Imagespoèmes (Bild-Dichtung). Ces œuvres hybrides évoquent William Blake, ainsi que le monde fantasmagorique d’Alfred Kubin. Il mêle textes et images à travers ces nombreuses “pictures poetry”. 

GUNTER Brus, Die Geschichte von Schurl Feix, Mine graphite, crayon de couleur et texte dactylographié sur papier, 29,7 x 21 cm, Centre Pompidou 

GUNTER Brus, « Blindes Brot », 1982, Encre de Chine, pastel à l’huile, aquarelle et peinture or sur papier, photographie: Universalmuseum Joanneum/N. Lackner

Bibliographie:

Bibliog

ARLAUD, Sylvie, « Les revues d’art viennoises de la fin de siècle ou comment construire une nation. Étude de cas : la Hohe Warte de Joseph August Lux ». Germanica, no 43 (1 décembre 2008): 183‑92, [en ligne], Consulté le 22/01/2021, URL: https://doi.org/10.4000/germanica.588

CHARLES Victoria et KLAUS Carl, « La Sécession Viennoise », 2012, [en ligne], Consulté le 01/02/2021, URL: https://books.google.fr/books?hl=fr&lr=&id=QWHgYqBcJVgC&oi=fnd&pg=PA5&dq=s%C3%A9cession+viennoise&ots=JV3fTKJFfS&sig=wEAOqJK9dXl4YyAWiJGPpwLFcH0&redir_esc=y#v=onepage&q=s%C3%A9cession%20viennoise&f=false

MIGNON Antoine, « Vienne au début du XXe siècle », [en ligne], Consulté le 1/02/2021, Philharmonie de Paris, URL: https://pad.philharmoniedeparis.fr/contexte-vienne-au-debut-du-xxe-siecle.aspx.

SCHAFER Matthias. « Le corps comme garant du réel ». La lettre de l’enfance et de l’adolescence n° 69, no 3 (23 novembre 2007): 87‑96, [en ligne], Consulté le 22/02/2021 URL: https://www.cairn.info/revue-lettre-de-l-enfance-et-de-l-adolescence-2007-3-page-87.htm

SCHÄFER Matthias, « ACTIONNISME VIENNOIS », Encyclopædia Universalis, [en ligne], URL : http://www.universalis-edu.com/encyclopedie/actionnisme-viennois/consulté le 22 février 2021

Encyclopædia Universalis, « GÜNTER BRUS », [en ligne], Consulté le 23/02/2021, URL: https://www.universalis.fr/encyclopedie/gunter-brus/.

Encyclopædia Universalis, « ACTIONNISME VIENNOIS », [en ligne], Consulté le 22/02/ 2021, URL: http://www.universalis-edu.com.ezpaarse.univ-paris1.fr/encyclopedie/actionnisme-viennois/.

Maccaferi « VER SACRUM – », The Vienna Secession, [en ligne], 2021, URL https://www.theviennasecession.com/ver-sacrum/.Consulté le 1 février 2021.

MELBY Julie L « Koloman Moser in the TLS » Graphic Arts », 2009, [en ligne], Consulté le 01/02/2021,URL:https://www.princeton.edu/~graphicarts/2009/10/koloman_moser_in_the_tls.html.

Neue Galerie New York, « KOLOMAN MOSER », [en ligne], Consulté le 14 mars 2021, URL: https://www.neuegalerie.org/collection/artist-profiles/koloman-moser.

Universalmuseum Joanneum Press, « Gardens in the Exosphere Poems and Picture-Poems by Günter Brus », [en ligne], 02/03/2021, URL: http://www.museum-joanneum.at/fileadmin/user_upload/Presse/Aktuelle_Projekte/Aktuell/Downloads/English_downloads/Accompanying_booklet_Gardens_in_the_exosphere.pdf.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 ⁄ 9 =