KUHN Heinrich, Picnic on a Hill, 1915, by yigruzeltil, URL: https://www.wikiart.org/en/heinrich-kuhn/picnic-on-a-hill-1915, Consulté le 9/03/2021

Au 19ème siècle, une même idéologie traverse la musique, la poésie, la peinture, le dessin ou encore la photographie. Suite à l’industrialisation, il s’agit d’empêcher l’humanité de tomber sous l’emprise de la conception mécanique selon laquelle chaque action doit avoir une finalité. Les arts mettent à l’honneur le spirituel en leurs seins, et prônent une certaine universalité, communication entre les différentes catégories plastiques, sans oublier la musique. En effet, de nouveaux liens se créent à la faveur des développements techniques.

Ce phénomène est particulièrement probant en photographie, critiquée pour son aspect mécanique, simple machine à copier le monde. Hors, le mouvement pictorialiste qui se développe en Europe dans les années 1880, 1890 revendique la photographie comme art à part entière. Mr Poivert dira de ce mouvement qu’il s’agit d’un mouvement en réaction à l’industrialisation et commercialisation de la photographie, d’une « anti-modernité ».

Le Kamera Club à Vienne s’inscrit dans ce mouvement qui cherche le pictural en photographie, d’où le nom de Pictorialisme. La première exposition dédiée à ce mouvement a lieu en 1891 avec l’exposition internationale de Vienne où les photographes professionnels et savants sont refusés. Les pictorialistes ne prétendent pas rivaliser avec la peinture,  la photographie a ses qualités propres qui fait d’elle un art. Le Kamera Club prend la suite du club der Amateur Photographen in Wien où le terme Amateur est considéré au sens de celui qui aime la photographie et qui l’élève en opposition aux professionnels, obsédés par la capture du moindre détail et qui ne laisse aucune place à l’intervention artistique. Ils publient deux journaux: Photographische Rundschau et Wiener Photographische Blätter. Trois noms ressortent particulièrement au sein du mouvement à Vienne Hugo Henneberg, Heinrich Kuhn et Hans Watzek formant le “trifolium ».  

Le photographe Henrich Kühn né allemand et naturalisé Viennois produit des photographies dont les compositions empruntent au genre de la peinture. Il a toujours reconnu sa dette envers les peintre et aviser les photographes qui, si ceux-ci voulaient devenir artistes, devait d’une manière essentielle regarder les peintures. Ainsi, certaines photographies peuvent être rapprochées de l’esthétique de l’école de Barbizon privilégiant le sentiment de la Nature plus que son idéalisation. On note également des similitudes lorsque l’on met la production photographique en couleur de Kühn avec les compositions de Vallotton ayant également fait parti des nabis. En effet, Felix Vallotton est à la foi illustrateur, graveur, lithographe dont certaines planches se rapprochent de conceptions photographiques avec valeur négatives et positives, publiées dans revues allemandes Jugend et Pan dans la même dynamique que leur équivalent viennois Ver sacrum.

Les Nabis se sont aussi posés cette question du sentiment, le terme « nabi » signifiant « annonciateur » ou “appelé par l’esprit”. Ils cherchent à se dégager de la contrainte imitatrice de la peinture et à lui donner une logique décorative et symbolique qui lui est propre. Ainsi, après sa brève relation avec les nabis Vallotton se consacre à l’experimentation de nouveaux points de vue comme avec The Ball réalisé en 1899 vu comme elle avait été peinte depuis les airs. Hors, on retrouve cette même composition dans la photographie de Heinrich Kühn ayant sans doute trouver un moyen pour surélever sa camera. 

VALLOTTON Félix (1865-1925), The Ball, 1899, huile sur carton collé sur bois
H. 48; L. 61 cm, © RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski

KUHN Heinrich, 1915, Picnic on a Hill, by yigruzeltil, URL: https://www.wikiart.org/en/heinrich-kuhn/picnic-on-a-hill-1915, consulté le 9/03/2021

KUHN Heinrich, Scène champêtre (sud du Tyrol), entre 1912 et 1914, épreuve photomécanique (report à l’huile – bromoil) sur papier velin d’arche, H. 28,5 ; L. 30,5 cm, musée d’Orsay, Paris,

On note que l’artiste a beaucoup travaillé avec la couleur grace aux autochromes commercialisés par les frères lumière en 1907. Ce qui rend la comparaison avec la peinture encore plus évidente. Le travail de Henrich Kuhn a aussi été approché, tout du moins dans son choix de sujet et de composition, du peintre Max Lieberman, peintre et graveur de la Sécession à Munich. Par ailleurs, Lieberman lui-même, a entretenu des liens avec l’école de Barbizon puis avec les impressionnistes avant de rejoindre la Sécession. Ainsi, on retrouve la même esthétique chez les deux artistes comme on peut le voir dans la photographie The Artist’s Umbrella et certains tableaux de Lieberman d’enfants nus au bord de la plage.

Heinrich Kühn (1866–1944), The Artist’s Umbrella (Der Malschirm), 1908, Photogravure, 22.8 × 28.5 cm, Alfred Stieglitz Collection, Art institute of Chicago 

Un autre artiste du Trifolium, Hugo Henneberg à quant à lui été rapproché avec le travail du photographe Demachi, notamment à travers ses tirages à la gomme bichromatée qui donnent un rendu similaire au dessin. En effet, la photographie s’inspire de la peinture pour revendiquer son caractère artistique mais aussi du dessin, de la gravure. Son but est de brouiller les genres. Le tirage est, pour les Pictorialistes, le moment le plus essentiel car c’est là que la sensibilité du photographe s’exprime. Hors ce phénomène est encore plus vrai lors de l’usage de la gomme bichromatée où le « dépouillement de l’image » se fait au pinceau ce qui permet de maitriser les teintes et contrastes. La photographie n’est donc qu’une technique mécanique mais aussi manuelle et résultat d’une reflection.

Hugo Henneberg (1863–1918), Pflügen, printed 1903, Tirage à la gomme bichromatée, 65.8 x 95.8 cm, Alfred Stieglitz Collection, The MET, New York 

Bibliographie:

CHALLINE Éléonore, « KÜHN HEINRICH – (1866-1944) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mars 2021. URL : http://www.universalis-edu.com/encyclopedie/heinrich-kuhn/

Daghighian Nassim, « art et photographie »,[en ligne], Consulté le 01/02/2021, URL: http://phototheoria.ch/wordpress/up/art_et_photographie_1.pdf

DE LA SIZERANNE, Robert. « La photographie est-elle un art? », 1889, [en ligne], La Revue des deux mondes, Consulté le 01/02/2021, URL, https://cours.univ-paris1.fr/pluginfile.php/1145008/mod_resource/content/1/Sizeranne_1897.pdf

DRAPER Edward « The Wiener Kamera-Club (Vienna Camera Club), Austrian 1891”, [en ligne], 05/2019, Consulté le 26/01/2021, URL https://platinumprince.com/pictorialist-organisations/2019/5/18/the-wiener-kamera-club-vienna-camera-club-austrian-1891-

The Metropolitan Museum of Art, « Heinrich Kühn, The Artist’s Umbrella, » [en ligne], Consulté le 28/02/2021, URL: https://www.metmuseum.org/art/collection/search/283239.

The Eclectic Light Company « Paintings of Félix Vallotton 1 The Foreign Nabi », [en ligne], 04/2019, URL, https://eclecticlight.co/2019/04/04/paintings-of-felix-vallotton-1-the-foreign-nabi/.Consulté le 18 février 2021.

The Art of Photography « Heinrich Kühn« , 2014, [en ligne], Consulté le 25/02/2021, URL:https://www.youtube.com/watch?v=QCVQtnhtYdE.

Histoire de l’art, « Les mouvements dans la peinture, L’Ecole de Barbizon », [en ligne], Consulté le 18/02/2021, URL: http://www.histoiredelart.net/courants/l-ecole-de-barbizon-20.html.html.

Konzett Gallery, « LITERATURE, PERFORMANCE, PHOTOGRAPHY, ART. The Wiener Gruppe and an international context. », [en ligne], Consulté le 14/03/2021, URL: http://www.artkonzett.at/en/exhibitions/archive/literature-performance-photography-art-the-wiener-gruppe-and-an-international-context/.

MELBY, Julie l. « Wiener Photographische Blätter »,2013, [en ligne], Graphic Arts, Consulté le 01/02/2021, URL https://www.princeton.edu/~graphicarts/2013/01/wiener.html.

Musée d’Orsay « Heinrich Kühn, la photographie parfaite », 2011, [en ligne], Consulté le 01/02/2021, URL:  https://www.musee-orsay.fr/fr/evenements/expositions/aux-musees/presentation-generale/article/heinrich-kuehn-26219.html?cHash=cd20ce887e.

Neue Galerie New York, » Heinrich Kuehn and the Development of Color Autochromes » YouTube, [en ligne], Consulté le 25/02/2021, URL: https://www.youtube.com/watch?v=tVJ_tmgqfF4.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
4 + 20 =